Notre système sociétal subit de grands changements. La consommation à outrance des ressources naturelles, l’ère du « tout, tout de suite et bon marché » semble avoir pris du plomb dans l’aile. L’inconscience maladive dans laquelle la population a été endormie fait place à des prises de conscience que l’on n’a plus observé depuis une certaine année 68. Nous ne reviendrons pas évidemment au birkenstock et pull en laine, mais les mouvements des indignés, occupy et la révolution arabe nous montrent que l’incompréhension, la non-transparence, l’égoïsme n’ont plus de beaux jours devant eux. Et c’est tant mieux !

A changement de société et de valeurs, la communication doit s’adapter et se conformer. La force de la communication est de passer des messages. Dans un monde d’éveil de conscience et de recherche de valeur, elle se doit de se réinventer et quitter les messages futiles, imbéciles, le nivellement par le bas pour entrer dans le partage, le contenu, l’information, la finesse…. bref, une nouvelle créativité bienvenue.

C’est dans cet esprit que GreenLab a décidé de se joindre à l’association « Pour une communication plus responsable » en France (www.collectifcomresponsable.fr) afin de réformer le secteur de la communication et de la publicité. Seule agence suisse engagée dans l’association, nous allons développer notre propre « lobbying » en Suisse pour faire avancer les choses et par la même créer un « Observatoire indépendant de la publicité » afin de faire connaitre au public et aux médias les travers de la publicité.

Ci-après, vous découvrez un « Manifeste pour une communication plus responsable » que nous apprécions particulièrement et qui prend les devants face à ce que nous serons demain.

A nouvelle ère, nouvelle com, 2012, tu frappes encore :-)

Manifeste pour une communication plus responsable (agence Inoxia)